Lot 04A, ZAC Clichy-Batignolles

 

Lieu

Paris, FR

Client

Paris Habitat OPH

Objet

144 logements sociaux, groupe scolaire de 15 classes, centre sportif avec 3 salles de sport, commerce, stationnement. (Un plot de logements est réalisé par Antoine Regnault)

Surface

18 000 m²

Coût

37 320 000 €

Date

2012-2018

Mission réalisée

mission complète loi MOP + missions complémentaires. En charge d’un plot de logements, centre sportif, groupe scolaire, commerce, parking et infrastructures, et coordonnateur des deux équipes de MOE

Equipe

Antoine Régnault, architecte plot 2 de logements
VPGreen, BET structure et façades
INEX, BET Fluides, CFO/CFA, HQE
AXIO, Economistes
Point d’Orgue, Acousticien
Aubert Minvielle, paysagistes
Accès SSI, Sécurité incendie
CoSyRest / PK Ingenierie, Cuisinistes
VDARCHITECTURE, Suivi de Chantier

Performance énergétique

BBC Effinergie, Plan climat, H&E profil A

Prix

WAN AWARDS 2019:
Catégorie "Usage Mixte": GOLD winner

SURFACE DESIGN AWARDS 2020:
Catégorie "Logements Sociaux": Finaliste (en attendant les resultats de Février 2020)

Description

Au sein de la ZAC Clichy Batignolles, différentes entités d’un programme dense et complexe s’imbriquent sur un foncier restreint entre le parc Martin Luther King et la ville.

La recherche de lumière et de verdure nous pousse à concentrer verticalement le projet, libérer le rez-de-chaussée le long de la rue pour favoriser la présence des équipements publics, et privilégier en hauteur des logements de grande qualité. La densité amenait naturellement à créer un long linéaire bâti formant un canyon urbain. Au contraire, et tout en gardant la même densité, notre stratégie crée une ouverture entre les immeubles, ouvre la rue vers le parc, évite les bâtiments d’angle pour augmenter la qualité d’habitat, et agence les logements autour d’un jardin suspendu partagé.

Depuis la rue, la verticalité des immeubles se démarque des étages bas à l’échelle des piétons pour former des séquences de silhouettes à l’échelle urbaine, alors que depuis le parc, les immeubles émergent au-dessus de la canopée des arbres. Ces deux échelles sont traitées par la composition des volumes et des façades à différentes échelles: proche pour le piéton, et lointaine dans l’environnement paysager et urbain.

Le projet se distingue par une recherche de simplicité, la richesse architecturale se distinguant par une résolution fine plutôt que par des images fortes: cette résolution s’exprime dans le traitement des façades texturées en brique blanche, dans les subtilités de volumétries en pleins ou en transparence, dans la richesse des espaces extérieurs paysagers. Une terrasse partagée sur la toiture de l’école intègre des carrés de culture, ainsi que des espaces de détente en gradins.
 

Crédit Photographique

©  Jared Chulski
©  11h45 - Florent Michel

© Copyright 2020 Brisac Gonzalez Ltd - FrenchWeb Design By Toolkit Websites